Fin de la bataille judiciaire : Omar Belmamoun blanchit

Le conflit qui oppose Omar belmamoun à son associé Américain, Michael Toporek touche à sa fin.

Pour rappel, Michael Toporek avait requis la révocation d’Omar Belmamoun de son poste de Président Directeur Général en Mai 2019. Cette décision motivée en partie par désaccord entre les deux hommes sur la transparence des comptes d’une entreprise dans laquelle ils étaient tous les deux actionnaires majoritaires en l’occurrence Fincoprime. La chambre de commerce ayant tranché en faveur de l’énergéticien marocain Omar Belmamoun car le document (procès verbal) de sa révocation était entaché d’énormes irrégularités.

Deep Renewable - Omar Belmamoun
Deep Renewable - Omar Belmamoun

La bataille judiciaire aura durée trois longues années pendant lesquelles des rebondissements et de nouveaux éléments apportés au dossier ont complètement tenu en haleine la presse et la sphère des affaires au Maroc.

En 2012,ayant déjà retrouvé son poste de PDG de PlatinumPower, la justice américaine a reconnu que les demandes formulées par
Omar Belmamoun sur la transparence des comptes de Finco prime étaient justifiées. Elle entérine donc la décision du Tribunal de

Casablanca et met ainsi fin à la bataille judiciaire qui opposait les deux associés en donnant gain de cause au nouveau Senior Advisor de Total Eren, Omar Belmamoun.

Deep Renewable - Omar Belmamoun